La ligne DAVID BEAUCIEL imagine des femmes actives et féminines.

Fabriquées en Italie, les chaussures allient confort et séduction. Elles parent le pied tout en douceur, telles de délicates sculptures.

D’ailleurs, pour David Tourniaire-Beauciel, la féminité n’est pas concentrée dans la hauteur du talon mais dans sa construction, élégante et épurée, dans les formes créées, fines et élancées, et dans les matières choisies, nobles et raffinées.

La collection Printemps-Été 2017 puise ses inspirations dans l’amusement subtil des femmes. Des jeux tantôt légers, tantôt mystérieux, parfois dangereux. Le fil rouge de ces jeux de dames : la féminité sous toutes ses formes.

« Je crée un soulier pour la démarche qu’il donne, pour des femmes qui marchent. Je me mets à leur service ».

L’art et la maîtrise de la chaussure sont l’histoire de David. Né à Romans-sur-Isère, la capitale française du soulier lui donna très tôt le goût des métiers du cuir.

C’est en 2015 qu’il lance sa propre ligne, DAVID BEAUCIEL, mais cela fait déjà 25 ans qu’il dessine les chaussures des plus prestigieuses Maisons de luxe.

A seulement 24 ans, il assiste Jean Paul Gaultier dans la création d’accessoires puis successivement œuvre chez Chloé, auprès de Phoebe Philo puis Stella McCartney, Martin Margiela ou encore chez Givenchy avec Riccardo Tisci.

Ces expériences diverses lui apportèrent un grand savoir-faire et surtout, une vision plurielle de la féminité. C’est cela qu’il mettra au service de sa propre marque.

David Tourniaire-Beauciel est devenu récemment le directeur créatif de la maison Robert Clergerie. Parmi ses diverses collaborations, il travaille régulièrement avec Demna Gvasalia pour dessiner les souliers homme et femme des collections Balenciaga.